Psst Pssht !
Palabres et Ramifications #1

Deco_separateur

Une journée de réflexion autour du Tome XVI

"Manifeste de la pensée divergente"

Deco_separateur

 

Carton d'invit R°

 

"Le n°16, cela m'évoque aussi 8x2 deux fois l'infini..."

Dimanche 14/02/16 à 14h.

Des convives arrivés comme des fleurs que la rosée faisait luire. Des sourires, des rires, des Sluurp, des mouak, des pfiiouuu, des gloup, des hum hum...

La divergence est constante, même dans les choix que font nos estomacs et nos papilles. Certains ont penché pour du thé aux fruits rouges, d'autres, encore marqués par la veille, tunnels sur la peau d'un drap dur à quitter, empreintes de vin rouge sur les lèvres et les yeux d'animaux se sont plongés en silence dans un café chaud, que le ventre l'ait apprécié ou non, il eût été utile dans les têtes pour entamer nombreux points de vue sur le "Manifeste de la pensée divergente".

Certains avaient des attentes particulières de cette rencontre, d'autres venus improviser et diverger. C'est comme cela que ça marche. Il faut de tout dans le cosmos. Et nous avons su boire dans nos crânes sans cracher.

Nous avions donc l'envie de nourrir cette réflexion et d'en partager l'espace anacamptique avec l'extérieur, avec l'inconnu, la rencontre et la diversité. Le mélange et le mouvement des points de vue sont essentiels. Ce qui diverge finit par converger. Nous avons donc commencé à composer ensemble sur une partition infinie l'harmonie cabalette, un système d'anamorphose à miroirs, de telle manière que la pensée ne reprenne sa configuration véritable qu'en étant regardée soit, directement, sous un angle particulier, soit indirectement en passant par divers miroirs .Une sorte de déformation, de déstructuration provoquée volontairement destinée à mettre en évidence des éléments habituellement peu visibles. Travaux d'approche.

Une des choses qui ressortît des échanges dimanche dernier était que l'acceptation, le mélange des pensées divergentes se faisait déjà au sein des pages d'ivoire de la revue.

Il est en effet fort possible que ce soit déjà le cas sur le papier et ce que nous souhaitions mettre en avant était l'importance qu'il y a de les incarner, de leur donner vie. De sculpter dans du cristal un échange, que l'on soit en totale opposition avec l'autre ou non, puisque émanera forcément une convergence, un accord ou un enrichissement si la communication est acceptée et que le respect l'emporte sur les désaccords. Toujours, essayer de comprendre l'autre dans sa façon de réfléchir, dans ses idées, qui viendront sans aucun doute d'un vécu, d'une éducation, d'expériences différentes des nôtres. Trouver les zones de fractures chez nos semblables et les mettre en valeur car il y en a toujours...

Ensemble nous avons trouvé l'évidence, l'urgence n'est pas la divergence mais le processus même de la pensée. La tolérance de la divergence, du travail de communication et de bienveillance qui conduira à les faire converger, ou à accepter que les différences nourrissent. Un élargissement de la pensée et de terrain. Enfin, qu'il est possible de s'entendre dans un même but, une même action essentielle sans pour autant nouer de liens plus personnels, au quotidien. Pas grave ! On se bouge ensemble pour une même cause.

 

Deco_separateur

 

CREER C'EST RESISTER RESISTER C'EST CREER.

 

Deco_separateur

 

Et des moment de lâcher prise :

« - Moi j'ai dessiné un bilboquet. Voilà. Dit J.

  - Ah le bilboquet... Tu sais que c'est Henri III qui faisait "Clac fuck, clac fuck, clac fuck..." ? Dit monsieur G. un doigt d'honneur rentré/sortit en imitant le geste du jeu.

- Ouais et bien il a eu dans l'os après. Répondit Clément.

- Oui bon c'est vrai. D'ailleurs celui qui l'a tué s'appelait Clément tu sais ? » Répondit Mr. G. dans sa malice. 

Et toute la populace pouffa de rire..

« On écoute de moins en moins ceux qui nous ressemblent le moins, parce qu'on a trop le goût de leur donner tort. C'est effroyablement triste, et de très mauvaise augure pour l'avenir de l'art et de la pensée »    Gilles Deleuze

Alors, allons faire le tour du monde.

Merci à tous ceux présents dimanche dernier, c'était une journée éprouvante tant ce fût enrichissant. C'est à refaire régulièrement !

D'autres points ont évidemment pointé leur fraise et nous vous en ferons part petit à petit au cours de la réflexion. Des enregistrements de cette journée seront aussi diffusés.