Tome 12 – Douze

EDIT Ô 12 

La vie se morcelle.

Chaque jour. En petits bouts de temps que nous enfilons comme des perles. En petites perles d’actualité aussi, que nous incarnons, à défaut d’incarner nos vies. Et le tout passe. Comme une lettre à la poste lorsque le facteur s’en sort bien.

Et les erreurs s’amoncellent.

Un rideau flamboyant orne une fenêtre-tableau qui révèle un monde aux contours flous, aux humeurs de pierres grises. Une humidité fatiguée suinte des murs sur lesquels on n’a même plus le droit de crier. Si ça suinte, c’est pourtant que ça vie sous l’écorce … Sors, et lève les yeux, tu verras : même le ciel ne sait pas quelle tenue choisir aujourd’hui. Ni noirceur apocalyptique. Ni lumière vivifiante. Un entre-deux mou, latent.

Fadeur, mollesse, neutralité. Princesses triplettes d’une époque engourdie. Trop de lumières sans feu. Trop de rires sans éclats. Trop de faces sans visage.

En ce nouveau début d’année, aux allures tant vétustes que futuristes, tant prévisibles qu’incompréhensibles, nous déposons prudemment ce douzième numéro, au thème éponyme si l’on peut dire. Douze … Exemple particulier parmi l’infinité des nombres, le douze nous observe, sourire en coin. Il nous voit, et s’amuse de notre nature bornée à toujours vouloir quadriller, compter, calculer. Les heures, les mois, les années … Des cycles, des têtes qui tournent. Et des procrastinateurs à tout va … Comment faire autrement ? En agissant, maintenant. En arrêtant de circonscrire nos colères, nos joies, et nos élans de solidarité dans les contours pré-dessinés qu’on nous tend. Notre force, c’est la pensée imaginative. Du moins c’est ce que je crois. Qu’elle soit stratégique ou poétique, calculs utiles ou magnificence symbolique du monde, il faut qu’elle éclate.

Le danger de la brume ne réside pas tant dans la grisaille avec laquelle elle semble peindre le décor que dans sa capacité méchante et hypocrite à voiler le ciel – à dissimuler, dans les ténèbres comme dans la clarté, la lueur des étoiles.

C’est dans la volonté de création sans cesse renouvelée d’étoiles que nous retrouverons l’espoir d’une vie profonde. C’est-à-dire : dans un caprice ininterrompu pour la poésie. La réalité est à l’orée de l’imaginaire. Si on se réappropriait les mots, les idées, les symboles, si du douze nous faisions non pas une quantité mais une qualité intrinsèque à l’être en devenir (qui refuse l’inertie), tout porte à croire en l’ouverture possible d’un passage, d’un interstice menant de la surface aux coulisses, celles d’un instant t, d’un instant 12 qui nous appartient.

Ceci dit, je t’invite, qui que tu sois, à nous rejoindre. Ce numéro, que l’on a pu croire précis, est en fait le plus libre qui soit. Tu peux parler de douze hérissons, douze pavés, d’une douzième porte, de ta douzième dent ; tu peux te laisser happer par la beauté, le caractère sacré, la puissance magique du 12.

Suis-nous, monte, et oublie-toi avec les forcenés.

Le douze se compte, mais il se décrit aussi. Par une subreptice translation nous pouvons faire disparaître ses airs de chiffre et sa fonction de comptable et l’aimer pour ce qu’il est, indépendamment de tout le reste. Et il peut être ce que nous voulons ! Une formule magique, une coïncidence sans cesse renouvelée, un prétexte à l’absurde, un motif, une pensée … Le douze, pour nous, c’est la magnifique folie. Celle qui n’a pas besoin de justification pour exister et clamer haut et fort la bienvenue à tous.

À notre table, dans notre barque, sur nos toits, il y a douze places, c’est-à-dire mille !

 

Duchesse Hu.

nuage-2Parue le 12/02/2015

Participants

Écrits

Duchesse Hu
Marte Taulière
Andréa Schindler
Eline
Jean-François Couturier
Jonathan Dupui 
Rémizào ⇒
Prune Couturier
Rosemonde Cathala
Valérie Letanneur ⇒
Catherine Fourmi
Emmanuel Saint-Christophe
Emmanuelle Racine
Amandine Steiblin
Caroline Cochet 
Florian Bouyer
Franck Hercent
Claire Darnajou

DECObgLPActusCF

Images

Richard Puyane
Claire Darnajou
Eline
Cédric Dubreuil
Geric Alonso 
Lucie Nevers 
Jean-François Couturier
Catherine Bosch 
Sophie Bataille 
Enitsuj
Emmanuel Saint-Christophe
Zoé Crevette 
Geoffrey Bire 
Noémie Keren 
Marte Taulière
Françoise Duvignac 

Deco_separateur