Tome 7 – Arrière-pensée

 

couverture_tome7Je pense, j’apprends, je lis DADA, je lis LA MAIN ROUGE et me voilà, la tête sortie de l’eau, avec le désir de dire ce qui déborde et se déchaîne en moi.

Comme une urgence nécessaire à un but.

Je crache la dernière bulle de fumée et vous étale ma conduite, ce qui m’amène à vivre Chemin Faisant et la démarche vers laquelle cette revue m’encourage à aller.

L’envie de renversement, de bouleversement et d’indiscipline dans le domaine de l’art.

Chemin faisant me pousse à l’action, à la recherche, à l’invention et à ne me mettre aucune limite quant à ma pensée du moment.

L’insolente venue d’une révolte décisive m’encourage à dire...

Je vais tenter d’exprimer ma démarche, qui se situe « entre le rêve et l’action » :

Se démarquer de toute esthétique.

Des crises en thèmes.

Un moyen pour mon subconscient, de se libérer et de reconstituer les acquis.
De décortiquer tous les systèmes et tous les fonctionnements.
De bousculer le déjà fait pour le refaire de toute autre façon.

Cette revue me permet la récupération totale de ma force psychique par un moyen qui n’est autre que la descente vertigineuse en moi, comme disait Dada... Vous savez tout comme moi quelle est la puissance du rêve... Elle n’a fait que confirmer et appuyer ma croyance en l’absurdité et en l’existence même.

Je cherche la conquête de l’irrationnel et du réel fonctionnement de la pensée.
La revue me pousse à la spontanéité de mes idées aussi sincères et dérangées qu’elles puissent être. À l’exploitation du vocabulaire et l’abolition de la mémoire.

De protester aux poings de tout mon être, en action destructive.

Et si nous reconstituions la logique ? La morale ?

Chaque objet, tous les objets, les sentiments et les obscurités, les apparitions et le choc précis des lignes parallèles, sont des moyens pour l’action Chemin Faisant. Je souhaite revenir sur les codes du surréalisme, grâce à CF. Et les réinventer avec notre époque.

Abolir l’archéologie. Abolir le futur.

Pour moi, c’est un saut élégant et sans préjudice, d’une harmonie à l’autre sphère ; trajectoire d’une parole jetée comme un disque sonore crie.

Chemin Faisant, à mon avis, amène au respect de toutes les individualités dans leur folie du moment, sérieuse, craintive, timide, ardente, décidée, enthousiaste ; peler son église de tout accessoire inutile et lourd ; cracher comme une cascade lumineuse la pensée désobligeante ou amoureuse, ou la choyer ; avec la vive satisfaction que c’est tout à fait égal. Disséquer le corps et l’insecte de toute son âme.

Chemin Faisant : LIBERTÉ LIBERTÉ LIBERTÉ !

Hurlement des couleurs crispées, entrelacement des contraires et de toutes les contradictions, des grotesques, des inconséquences.

LA VIE.

Je veux aller encore plus loin et,
Briser la supposée cohérence du monde.

Prune Couturier et son Dada

nuage-2Parue le 12/02/2014

 

 VIDÉO DE SORTIE

 

 

Deco_separateur

Participants

Écrits

Prune Couturier
Valérie Letanneur 
Léo Pénoty
Françoise Duvignac 
Eline
Aoede
Gaëlle Pertot
Bérengère Steiblin
Jonathan Dupui
Etienne Lasserre
O'marinheiro
Lora Fleur
Georges Naudy 
Aurélie Faure
Lamousse Bleue
Marte Taulière
Lucie S Duke 

DECObgLPActusCF

Images

Richard Puyane 
Solweig Chéron
Clément Genestoux 
Anne-Marie Couturier
Julie Blaquié 
Yoann Companys
Sophie Bataille 
Lucie S Duke
Suki 
Eline
Addéli Falef
Françoise Duvignac
Emmanuel Saint-Christophe
Néna Cauquil
Clément Broussal

Deco_separateur